Vous avez fait installer un système de climatisation et vous en profitez avec plaisir. Cependant, comme tout appareil électrique, il est possible qu’un jour, vous vous retrouviez face à une panne… Alors que faire et comment réagir ?

La prévention assurée par un entretien régulier

Lors de l’installation de votre système de climatisation, vous avez mis en place avec le professionnel à qui vous vous êtes adressé un contrat d’entretien. Les visites annuelles qui s’en suivront vous permettront ainsi peut être de devoir effectuer un dépannage d’urgence, qui, comme par hasard, ne survient jamais au bon moment !

Dans le laps de temps qui s’écoule avant la prochaine inspection, veillez à nettoyer les filtres électrostatiques (ou mécaniques) avec de l’eau savonneuse tous les 15 jours, à changer le filtre à charbon tous les six mois des et à dépoussiérer les bouches de ventilation à l’aide de chiffons doux.

La loi impose une inspection obligatoire du climatiseur afin de réduire au maximum le risque de panne. Les modèles de cent kilowatt  nécessitent un contrôle  régulier, chacun devant être espacé de 24 mois, et les équipements moins puissants doivent passer ce contrôle tous les 36 mois. A la suite de cette première visite, vous pourrez espacer ces visites obligatoires en en effectuant une par quinquennat!.

Les vérifications et les dysfonctionnements possibles

Malgré tout ce que vous avez mis en oeuvre, votre climatiseur tombe en panne. Votre premier réflexe doit être de vérifier dans le tableau électrique que le fusible qui alimente la prise n’a pas sauté.

Un signe de dysfonctionnement peut provenir à tout moment. S’il s’agit d’un renforcement du niveau sonore de votre climatiseur, il est probable que cela provienne du filtre qui doit être sale. Dans ce cas, rien de plus simple, vous devez le nettoyer à l’eau et le dépoussiérer…

Dans tous les cas et pour tout signe de défaillance de votre système de climatisation, comme dans tous cas de problème avec un appareil électrique, commencer par éteindre votre climatiseur, puis allez le débrancher complètement, ce afin que le moteur de l’appareil ait le temps de refroidir.

Vous pouvez alors appeler votre dépanneur et expliquez lui comment est intervenue la panne… et laisser faire le professionnel!